Dominique A ou la douce envolée…

Un vrai bain de jouvence musicale que ce nouvel album de ce très cher Dominique ! Eleor, son titre laisse déjà présager des horizons à perte de vue, un luxe poétique à portée de main, des ballades infinies dans l’espace musical proposé. dominique a Continuer la lecture de Dominique A ou la douce envolée…

Soko, Emma et Lilly : trois voix lumineuses…

Comme je n’écoute absolument pas la radio, j’ai découvert ces 3 artistes au gré de mes écoutes via le web ! Du coup, comme je ne suis pas les tendances actuelles ou la lobotomisation médiatique visant à réduire considérablement les possibilités artistiques, je peux paraître décalée par rapport aux sorties des albums. Peu importe, à mon avis, le talent n’est pas une question d’époque ou de temps.

Continuer la lecture de Soko, Emma et Lilly : trois voix lumineuses…

The disappearance of Eleanor Rigby

Il est de ces films qui vous tiennent éveillé plus que la normale, qui vous transporte au-delà de toute réalité tangible, et celui-ci fait partie de ceux-là ! Je me suis trouvée personnellement confrontée à un moment de cinéma tout à fait jouissif !
Premier film de Ned Benson, dans la veine indépendante, il est d’autant plus audacieux que le jeune réalisateur a réalisé deux films racontant la même histoire, à savoir un couple amoureux confronté au drame, deux variantes émotionnelles.Eleanor Rigby Continuer la lecture de The disappearance of Eleanor Rigby

Le Blast de Manu Larcenet

D’entrée, je dois bien l’avouer, j’ai une très grande admiration pour ce dessinateur de BD. C’est un peu un favori, un chouchou ! Découvert, il y a quelques années maintenant avec Le retour à la terre ou Le combat ordinaire ou encore en duo avec Ferri ou Trondheim, je me suis plongée sans hésiter dans Blast. Et là, je dois dire que j’ai pris plus qu’une claque : un renversement, une chute libre vers les profondeurs les plus terrifiantes de l’être humain. Mais alors quelle chute ! Ca vous touche, ça vous ravit, ça vous pétrifie. Tout ça à la fois ! Et même si la BD entraîne le lecteur dans des abîmes incommensurables, l’humanité qui en ressort est si intense qu’on accepte sans problèmes de suivre le personnage principal dans ses subites descentes aux enfers puis ses remontées sans osciller, avec intérêt et émotions. On est tour à tour étonné, horrifié, touché, soulagé.Blast T1 Continuer la lecture de Le Blast de Manu Larcenet

Ecritures de femmes…

Ces derniers temps, je me suis consacrée à la lecture d’auteures femmes en espérant dénicher la perle rare. Je ne suis pas tant enthousiaste à vrai dire. Plutôt déçue dans l’ensemble. Je pensais y déceler de la sensibilité, de l’émotion, de l’originalité, du caractère. Au lieu de ça, une certaine froideur, une sorte de mise à distance des sentiments comme si les femmes avaient peur de se frotter à la passion. Continuer la lecture de Ecritures de femmes…

De Alabama Monroe à François Ozon…

alabama monroeVoila un petit moment que je n’ai pas trouvé le temps de rédiger un petit article. Je vais tenter de me rattraper. Aujourd’hui, j’ai bien envie de parler cinéma, plus particulièrement des films qui m’ont marquée ces derniers temps. Je commencerai par le film belge de Felix Van Groeningen, Alabama Monroe. Continuer la lecture de De Alabama Monroe à François Ozon…

Une nuit à Rome…

Une nuit à Rome1
Ce n’est certes pas une nouveauté dans les publications de BD en ce début d’année 2015 mais depuis l’année dernière, fin d’année 2013 pour être exacte, je n’ai pas retrouvé cet engouement, cette puissance émotionnelle qu’avait engendrée en moi la BD de Jim, en 2 tomes, intitulée Une nuit à Rome. Une pure merveille graphique, un enchantement ! Et je ne mâche pas mes mots. C’est ce qu’on appelle tout bonnement un coup de cœur ! Continuer la lecture de Une nuit à Rome…

Un peu de musique pour adoucir les moeurs… avec Parad! Et rester éveillé…

Difficile, ces derniers temps, de me concentrer sur le sujet d’un billet, étant donné l’abomination de l’actualié… En tant que citoyenne et bibliothécaire du secteur publique, je me devais de m’impliquer dans l’hommage à rendre aux victimes de Charlie Hebdo, pour ne jamais oublier et rester toujours vigilant, pour qu’à l’avenir de telles atrocités ne puissent plus avoir lieu. Lever son stylo pour continuer d’écrire et de penser en toute liberté. N’était-ce pas d’ailleurs l’objet de ce blog ? je suis charlie

Continuer la lecture de Un peu de musique pour adoucir les moeurs… avec Parad! Et rester éveillé…